Rechercher

Hypnose Ericksonienne : c'est quoi ?



Elle est issue des travaux du psychiatre Milton Erickson.

Milton Erickson s'est appuyé sur son vécu, les luttes qu'il a dû mener, ses propres défis à relever (atteintes poliomyélitiques), ses très nombreuses expérimentations, pour proposer à ses patients une thérapie qui mêle l'hypnose et l'approche systémique.


Sa pratique de l'hypnose est avant tout un art de la communication et se base en grande partie sur l'étude du système dans lequel la personne a développé son problème (symptômes). Sa pratique intéresse Gregory Bateson et plus largement, dans les années 50, il travaille avec le groupe de Palo Alto dont les travaux portent sur la communication interpersonnelle et l'analyse du contexte, notamment familial.


Il tord le cou à l'hypnose classique en estimant que les personnes ont en elles toutes les ressources pour réussir à surmonter leur problème par le travail thérapeutique. L'art du thérapeute est de créer un contexte pour que la personne y ait accès :


1- l'hypnose est avant tout un phénomène naturel et banal

2- elle permet à la personne d'avoir accès à ses potentialités inconscientes et de les utiliser

3- elle invite la personne à établir de nouveaux modes d'association et de fonctionnement mentaux pour trouver d'autres solutions à son problème

3- elle ne repose pas sur la lecture de suggestions, elle n'est pas un état passif

4- les tenants et aboutissants de la thérapie ne sont ni programmés ni imposés par le thérapeute

5- l'hypnothérapeute est un catalyseur et exerce son métier en relation interpersonnelle uniquement


L'hypnothérapie est ainsi une thérapie brève, c'est à dire dont les résultats sont obtenus en dix séances maximum, et la personne repart avec les outils nécessaires à son autonomie.



23 vues0 commentaire